Sacred 2:Volume 3 - How to Behave Around Dragons/fr

From SacredWiki
< Sacred 2:Volume 3 - How to Behave Around Dragons
Revision as of 05:51, 11 March 2009 by Chloé (talk | contribs)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to navigation Jump to search

La connaissance des monstres
Volume 3

Comment se comporter avec les Dragons

Ce sont sans aucun doute les créatures les plus fascinantes au monde. Les Dragons ne sont pas seulement impressionnants, ils sont aussi intelligents et sensibles. Leur taille inspire terreur et respect. Certains Dragons peuvent mesurer jusqu'à 500 cubits ancariens de long et 350 cubits ancariens de haut. Il est toutefois impossible d'obtenir des informations plus précises sur la taille et le poids des Dragons, personne n'ayany réussi à les persuader de monter sur une balance. Plusieurs aventuriers ont déjà payé de leur vie pour avoir été trop curieux avec un Dragon...

Leurs origines ainsi que les raisons de leur installation dans cet univers sont inconnues. Ce que l'on sait, c'est qu'ils ont trouvé refuge sur Ancaria et qu'ils vivent maintenant reclus, loin du reste du monde. On les voit très rarement, c'est pour quoi toute rencontre avec eux doit être soigneusement préparée. Les Dragons ne sont pas forcément hostiles envers les autres créatures, mais ce sont des êtres étranges, au comportement parfois excentrique. Une remarque insignifiante ou un geste déplacé peut suffire à les mettre en colère. De telles erreurs sont généralement évitables, et souvent n'entraînent pas la mort.

Les Dragons sont extrêmement vaniteux, ils sont sensibles aux flatteries et aux compliments. En même temps, ils perçoivent toute objection ou critique comme une insulte personnelle. Quiconque tente de converser avec un Dragon doit garder cela à l'esprit. Nous vous recommandons vivement de bien choisir vos mots. Les remarques complaisantes, même si elles ne sont pas condescendantes, doivent aussi être évitées.

Les Dragons affichent naturellement une certaine arrogance. Ils se considèrent comme supérieurs et ne traitent généralement pas les autres comme leurs égaux. Si vous avez affaire à un Dragon, gardez cela en tête et marchez sur des œufs.

L'une des principales faiblesses des Dragons est leur curiosité. Ils sont toujours intéressés par ce qui leur est inconnu, ce qui peut jouer en votre faveur.

L'odeur corporelle : un sujet hautement sensible. N'y allons pas par quatre chemins : les Dragons puent. Ils dégagent une odeur de pourriture, de soufre et de chair brûlée. Vous devrez contrôler votre corps afin d'éviter tout haut le cœur. Et ne vous bouchez pas le nez : ce geste serait pris comme une insulte.

Les Dragons mangent des humains. De nombreux Dragons gardent des humains en niche. Ces pauvres diables ne sont souvent pas beaux à voir, car ils végètent pendant des années au milieu de leurs déjections. Cependant, ne refusez jamais une invitation à manger, car les Dragons détestent que l'on critique leur nourriture.

Les Dragons veulent être traiter avec respect et courtoisie. Ils n'apprécient ni l'obséquiosité, ni la familiarité. Si les Dragons ne sont pas des Elfes, ils ont appris leur manière de se tenir et l'ont adapté à leur espèce.


Beltorak se réveilla d'un coup lorsque le caporal entra dans sa tente. Il ne lui fallut que quelques secondes pour reprendre pleinement conscience.
"C'est l'heure ?" demanda-t-il.
Le caporal hocha la tête.
Peu après, la petite délégation était prête à partir. Beltorak vérifia que le message qu'il était supposé remettre aux Dragons au nom de l'empire était bien dans le porte-documents attaché à sa ceinture. Le petit groupe commença à gravir la colline.
Beltorak n'était pas un grand diplomate. Il se demandait encore pourquoi c'était à lui qu'on avait confié cette tâche. Négocier un ajustement des frontières avec des Dragons n'était pas chose aisée pour lui. Il existait certainement des gens beaucoup plus qualifiés que lui pour cette mission.
Quand ils arrivèrent au point de rendez-vous, ils virent le Dragon assis sur une pierre en hauteur. Un bras servait d'appui pour sa tête, de l'autre il gravait avec ses griffes des symboles à même la roche. Il scruta intensément le groupe d'Elfes essoufflés qui avait atteint le sommet de la colline.

Beltorak, accompagné par son caporal, mit un moment avant de reprendre son souffle. Il chercha son porte-documents, l'ouvrit et en sortit le rouleau de parchemin, puis le déroula. Il se racla la gorge et leva la voix avant de commencer à lire le message du gouvernement.
"Après avoir traversé les plus graves périls et malgré les innombrables difficultés, me voici enfin parvenu dans ce château des environs de Kobold City..."
Beltorak se figea. Ses pensées se bousculèrent alors qu'il tentait d'analyser la situation. Peu importe qui était le responsable de cet échange de message, c'est lui qui allait payer pour ça. Il sonda un par un les visages de ses compagnons et vit un rictus sur l'un d'eux. Telthoe... Il aurait dû s'en douter ! Il ne lui avait jamais pardonner d'avoir pris sa femme.

Le Dragon leva un sourcil. Malgré ses expressions faciales limitées, cela eut pour effet de lui donner un air surpris.
Le cerveau de Beltorak fonctionnait à plein régime. Il fallait qu'il improvise et vite ! Une goutte de sueur coula le long de ses tempes alors qu'il cherchait une salutation appropriée. La pression était écrasante et la situation sur le point de s'aggraver quand il tenta une manœuvre désespérée. Il prit sa respiration et commença son allocution par un simple :

Bonjour !

(Saga des Héros d'Ancaria, Livre 4)



Retour au sommaire des Livres